Hiver - exposition

19 décembre 2019 - 23 février 2020

Hiver - exposition

Cet hiver, un vent glacial va souffler sur le Musée intercommunal de Saint-Maur avec notre nouvelle exposition « Hiver » mais rassurez-vous, nous avons prévu de nombreuses activités pour vous tenir chaud ! À travers cette exposition, nous proposons aux petits et aux grands de découvrir la façon dont les artistes de nos collections se sont appropriés cette thématique.

Dans cette exposition, nous avons sélectionné, parmi les collections du musée, une série de peintures illustrant cette saison.

L’hiver dans les paysages d’Edmond Quinton (1892 – 1969) 

Les œuvres enneigées de l’artiste Edmond Quinton se différencient par la douceur, le calme et la sérénité qui en émanent. En effet, on ne voit aucune activité humaine sur ses toiles, seule la nature domine. La présence de l’homme n’est suggérée que par des empreintes de pas dans la neige ou encore par des petites embarcations sur la Marne. C’est comme si l’hiver permettait de jouir d’un instant de pause. Cette atmosphère paisible et silencieuse peut également créer un sentiment de solitude dans une nature où le froid et l’humidité règnent. Cela est particulièrement visible dans l’œuvre Neige et brume, quai du parc, où transparaît une petite brume humide annonçant de nouveaux flocons de neige.

Les paysages urbains enneigés de Paul Girol (1911-1988) 

Les peintures de Paul Girol exposées dans cette salle illustrent la ville de Saint-Maur sous la neige. Une fois encore, les conditions climatiques ralentissent le rythme de la ville où l’on ne perçoit qu’une poignée d’habitants circulant autour de la place Saint-Nicolas. La neige est omniprésente dans ses toiles et la blancheur qui s’en dégage vient contraster avec les bâtiments alentours. Ainsi, les devantures très colorées  des commerces autour de l’église ressortent parfaitement. Les transports sont également à l’arrêt puisque les barques des bords de Marne sont désertées et comme laissées à l’abandon. Seule la présence de traces de pneus sur la chaussée de la route évoque la difficile circulation par temps de neige. Dans ces paysages urbains, Girol nous donne une vision d’un hiver tranquille baigné de lumière.

La nature sous la neige vue par Georges Capgras (1866 – 1947) 

Georges Capgras a beaucoup voyagé au cours de sa vie et garde un attachement tout particulier à l’Alsace, dont il a notamment parcouru les Vosges à pieds durant une année. Il représente dans ses toiles une nature sauvage au cœur des forêts et sentiers alsaciens. La nature enneigée paraît encore plus imposante et majestueuse. La neige, très épaisse, traitée dans une palette aux tons bleutés, roses et mauves, semble presque duveteuse. Ces tableaux de paysages animés nous montrent que l’activité agricole suit son cours bien que le froid hivernal et les routes enneigées ne facilitent pas la tâche. Notons que les animaux domestiqués sont toujours présents dans le travail de l’artiste qui souligne le lien étroit qui existe entre l’homme, ses activités agraires et la nature. Dans ses œuvres, Capgras peint une nature réaliste, parfois ingrate mais ici enveloppée d’une sorte de cocon bienveillant, qui nous laisse songeur.